Etats-UnisNew York

Voyage à New York #9 : Museum d’histoire naturelle et MOMA

Posté par Micaël Ribeiro 29 juillet 2017 Aucun commentaire
museum d'histoire naturelle

Avec un titre pareil, vous l’avez probablement deviné : voici un article 100% musées de New York. Je dois vous faire un aveu : je ne suis pas un grand fan de musées. Pour moi, c’est souvent synonyme de moment rébarbatif et long. Mais comme certains musées étaient compris dans le New York CityPass, je me dis que ce serait bête de ne pas en profiter. D’autant plus qu’ils allaient nous permettre de meubler une journée pluie.

Car oui, dès le réveil, le constat est sans appel : ce sera une journée nuageuse et pluvieuse. Nous nous faisons une raison et décidons que c’était le moment idéal pour visiter des musées. Nous décidons de commencer par le Muséum d’histoire naturelle.

En route vers le Muséum d’histoire naturelle

Il pleuvait des cordes. Mais, avec notre vaillant parapluie, nous décidons de nous mettre en route. Comment vous dire qu’avant même d’être arrivés au bout de notre rue, nous étions déjà intégralement trempés.

Nous arrivons au Muséum d’histoire naturelle, heureux d’être enfin dans un endroit au sec. Véridique, la journée n’a pas été suffisante pour qu’on sèche complètement. Nous échangeons les billets du New York CityPass : un documentaire est inclus dans l’entrée et nous choisissons celui sur les baleines.

Au moment où nous nous installons dans l’auditorium, tous les smartphones se mettent à sonner en même temps. C’est ce système américain qui envoie des alertes via l’opérateur pour prévenir des conditions météo. Apparemment, il y avait un risque d’inondation sur New York. Cela nous rappelle l’alerte que nous avions reçu à Las Vegas pour nous prévenir d’une tempête de sable.

Pour en revenir au musée (car c’est quand même le sujet de l’article), il est tout simplement gigantesque. Il se compose de quatre grand étages avec plusieurs thématiques : indiens, faune et flore… De notre côté, nous avons choisi de nous concentrer sur les dinosaures, au quatrième étage.

museum d'histoire naturelle

La collection est sublime avec de nombreuses espèces très bien reconstituées. Les salles sont assez grandes et regorgent de plaquettes d’information qui sont facilement accessibles même si vous ne maitrisez pas très bien l’anglais. N’oubliez pas d’étudier le plan pour vous y retrouver dans le musée car il est vraiment grand. Nous y avons passé trois heures juste pour la partie sur les dinosaures et le documentaire sur les baleines (30 minutes environ).

museum d'histoire naturelle museum d'histoire naturelle museum d'histoire naturelle museum d'histoire naturelle museum d'histoire naturelle

Lorsque nous sommes sortis, le temps s’était calmé. Il faisait toujours bien gris mais sans pluie. Suite de la journée avec la visite du MOMA.

Visiter le MOMA gratuitement

Je me suis rendu compte que le MOMA n’était pas compris dans le New York CityPass. Mais s’il y avait bien un musée que j’avais envie de visiter, c’était bien celui-là. Et après quelques recherches sur internet, j’ai découvert qu’il était possible de le visiter gratuitement.

Comment est-ce possible ? Eh bien le MOMA a un partenariat avec UNIQLO pour permettre aux visiteurs d’entrer gratuitement tous les vendredi de 16h à 20h. Et ça tombe bien car nous sommes vendredi.

Nous arrivons au musée qui est littéralement pris d’assaut, normal puisque c’est gratuit. Les  tickets d’entrée sont posées à la réception et on peut librement les prendre et passer les contrôles. Pour information, le parapluie doit rester à l’accueil tout comme les sacs à dos.

MOMA MOMA MOMA MOMA MOMA MOMA MOMA

Si vous voulez pouvoir profiter du musée dans les meilleurs conditions, clairement ce n’est pas le bon créneau horaire. Les salles sont assez petites et rapidement saturées. A plusieurs reprises, nous nous sommes retrouvés à faire la queue dans les couloirs.

En revanche, je ne regrette absolument pas d’y être allé. On y trouve les œuvres de nombreux artistes célèbres comme Picasso, Van Gogh, Cezanne, Andy Warhol… C’est assez étrange de voir en vrai des peintures que j’ai vu des dizaines de fois dans les manuels scolaires.

Il est quand même assez difficile d’avoir un regard d’ensemble sur certaines grandes œuvres, une fois encore à cause du monde.

Le MOMA se compose de six étages avec différentes collections : certaines sont temporaires, d’autres permanentes. On trouve aussi une petite boutique qui permet d’acheter des reproductions de certaines peintures ou encore des livres sur les artistes.

Nous sommes restés un peu plus d’une heure trente. J’aurai aimer prendre plus le temps mais la foule était parfois trop présente pour pouvoir vraiment profiter du musée.

Une bonne adresse pour déjeuner à New York ?

Lexington Candy Shop – 1226 Lexington Avenue, New York

Après être sortis du Muséum d’histoire naturelle, nous avons été manger au Lexington Candy Shop, une adresse recommandée par le guide des bons plans d’Alex.

Rien qu’en entrant, on se sent dans un bon dinner à l’américaine. Certains disent même qu’on se croirait dans la série Happy Days. La serveuse, pour ma part, m’a fait penser à la grand-mère dans Titi et Grominet.

Lexington Candy Shop Lexington Candy Shop Lexington Candy Shop

Plats copieux et bons, mention spéciale pour le cheesecake qui était délicieux. Les prix étaient corrects. De mémoire une dizaine de dollars pour un burger et 6 dollars pour les desserts.

Vous en voulez encore ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :