Etats-UnisNew York

Voyage à New York #12 : assister à une messe gospel

Posté par Micaël Ribeiro 7 octobre 2017 Aucun commentaire
messe gospel

Dans cet article, nous allons continuer avec mon voyage à New York et nous intéresser à quelque qui me tenait beaucoup a cœur en allant à New York : assister à une messe gospel. Je vous raconte comment cela s’est passé pour nous.

Messe gospel à New York : se renseigner

En allant à New York, il était évident que je voulais assister à une messe gospel. Mais je n’avais pas fait beaucoup de recherches à ce sujet avant de partir. Il était évident que nous devions nous rendre dans le quartier de Harlem. Mais ensuite ?

Les messes gospel ont lieu le dimanche (sauf certaines qui ont lieu le mercredi). Aussi, ce n’est que le samedi soir que j’ai pris le temps de voir ce qui se disait sur internet. J’ai lu plusieurs témoignages, pas toujours positifs sur cette expérience. Dans ma tête, j’imaginais qu’une messe gospel, c’était un peu comme dans Sister Act : un moment de partage avec des chants et une ambiance très particulière. C’est ce que j’espérais trouver à New York.

Après avoir comparé plusieurs églises en allant sur leur site internet (oui, elles ont des sites internet), nous avons fini par nous décider sur la First Corinthian Baptist Church. Il s’agit de l’une des églises les plus connus de Harlem. Trois messes sont dispensées le dimanche : à 7h30, 9h30 et 11h30. Les commentaires sur internet sont unanimes : plus vous y allez tôt et moins vous vous retrouverez encerclés de touristes.

N’ayant pas réussi à convaincre ma moitié d’aller à celle de 7h30, nous avons fini par aller à celle de 9h30. En moins d’une demi-heure de métro, nous étions dans le quartier de Harlem. D’ailleurs, nous avons même assisté au départ d’une course à vélo dans le quartier.

messe gospel harlem

Une messe gospel au First Corinthian Baptist Church

La messe débutait à 9h30 mais nous sommes arrivés en avance vers 8h45. L’église, la First Corinthian Baptist Church n’est pas difficile à trouver. Elle est au croisement de la 116ème rue et de la 7ème avenue. Nous sommes arrivés par le métro de la 116ème rue et Lexington Avenue.

Rapidement, nous constatons que des barrières sont placées pour que les gens patientent. Enfin, pas tout le monde. Derrière les barrières, il n’y a que les touristes. Les habitués, eux, peuvent attendre devant la porte d’entrée. Dès le début, on sent qu’il n’y aura pas de mélange entre les deux groupes.

Lorsque l’heure approche, nous sommes invités à entrer. On nous indique des escaliers à prendre et on nous tend une petite enveloppe : les dons sont bienvenus ! Une fois en haut des escaliers, on est dans une sorte de grand balcon, comme au théâtre. Des gens de l’église nous indiquent où nous assoir et là encore, on voit qu’il n’y a que des touristes.

messe gospel

La First Corinthian Baptiste Church est loin de ressembler à une église : grands écrans, instruments de musique, système audio performant. On se croirait dans une salle de spectacle. Mais c’est normal et on s’en rend compte une fois que la messe commence. C’est un vrai spectacle !

Comment se passe une messe gospel ?

Quand nous étions à l’étage, on nous a expliqué que nous pouvions prendre des photos et filmer mais que l’usage du flash était interdit. J’ai été très surpris car j’avais lu un peu partout qu’il était presque toujours interdit d’utiliser un appareil photo ou un portable.

Lorsque tout le monde est là, les chants commencent. De mémoire, il me semble qu’ils ont duré une bonne demi-heure. Oubliez les préjugés, les chanteurs gospels n’arrivent pas avec leur toge (du moins pas pour nous). Ils sont habillés en tenue de ville et, dans notre cas, ils étaient 5. Les musiques sont souvent dynamiques et remplies d’espoirs et de paroles bienveillantes. Les fidèles n’hésitent pas à se lever et à taper dans mains. Ils sont comme possédés et vivent ce moment à fond.

Ensuite, le pasteur arrive sur scène et fait son sermons. Là aussi, cela dure environ 45 minutes. C’est le moment idéal pour tester votre compréhension de l’anglais ! Je ne me rappelle plus du sujet du sermons mais je me rappelle avoir trouvé les paroles très sages et bien choisies. Le pasteur n’hésite pas à faire des liens avec ce qu’il se passe dans sa vie pour encourager à être positif et à toujours garder espoir.

Enfin, un moment de partage, quelques publicités plus tard et la fin du sermons, vous êtes invités à partir.

Mon avis sur la messe gospel

Je suis assez partagé sur cette expérience que je ne regrette pas d’avoir faite. Ce qui m’a déplu, c’est qu’on puisse mettre à part les touristes alors que ce qui m’intéressait, c’était ce moment de partage avec les locaux. Mais je peux également comprendre que les fidèles n’aient pas envie d’être dérangés car les touristes sont parfois irrespectueux.

Lors de la messe à laquelle j’ai assistée, les 3/4 des touristes sont partis avant la fin avant que le pasteur ne conclue la messe. J’ai trouvé ça très gênant et face à ce type de comportement, je comprends qu’on puisse réserver un étage aux « visiteurs ». Des locaux sont venus nous saluer et nous remercier ma moitié et moi pour être resté jusqu’au bout.

En revanche, j’ai beaucoup aimé ce côté « show à l’américaine ». C’est très éloigné de ce qu’on a eu Europe quand on parle de cérémonies religieuses. Il y a une vrai communion entre la chorale, le pasteur et ses fidèles. Pour eux, célébrer la messe, c’est le faire en partageant au maximum avec les autres.

Évidemment, je ne regrette pas cette expérience mais la prochaine fois, je chercherais une plus petite église en espérant trouver une expérience plus vraie et un peu moins attraction touristique.

Manger après la messe gospel ?

Amy Ruth’s – 113 West 116 Street, New York

Il parait que c’est une institution. Le nom de ce restaurant revient très souvent alors nous avons voulu essayer. Amy Ruth’s se trouve juste en face de la First Corinthian Baptist Church. Comme ce restaurant est assez connu et aussi parce qu’il est dans le Guide du Routard, il est conseillé de s’y rendre très vite après être sorti de l’église sous peine de devoir patienter un bon moment (45 minutes pour nous).

Amy Ruth's

Qu’est ce qu’on mange chez Amy Ruth’s ? Plein de choses mais la spécialité, c’est les gaufres qu’ils vous servent avec des cuisses de poulet. Honnêtement, c’est bon mais pas inoubliable. C’est plutôt le cadre général et le moment (after messe gospel) qui fait tout.

Vous en voulez encore ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :