Californie

Jour 14 : Bye-bye la Californie, retour en France

Posté par Micaël Ribeiro 16 janvier 2016 3 Commentaires

Précédemment, dans Mika’s Happy Journey : notre roadtrip touche à sa fin. Nous avons passé notre dernière journée à Monterey et notamment dans son aquarium.

Il est 7h quand nous nous levons dans notre chambre de l’hôtel Stevenson à Monterey. A 13h, notre avion décollera de l’aéroport de San Francisco et comme nous avons encore un peu de route, nous préférons partir tôt.

Une fois notre toilette faîte, nous descendons prendre le petit déjeuner près de la réception. Notre humeur est assez morose, nous repensons à nos premiers jours de roadtrip, à San Francisco, là où tout a commencé. Quelques tartines et un jus de fruit plus tard, nous récupérons nos valises dans la chambre et embarquons pour les derniers 170 km de notre voyage.

Le ciel est à l’image de notre humeur. Nous mettons de l’essence pour la dernière fois, la caissière capte immédiatement mon manque d’accent anglais et me demande d’où je suis. Et oui madame, de France, et je vais y retourner maintenant.

Cette fois-ci, pas de Route One, on opte pour l’autoroute car nous ne savons pas s’il y aura des embouteillages en arrivant près de San Francisco. Petit à petit, le trafic s’intensifie et nous voyons le panneau « San Francisco » apparaître. Nous croisons aussi un In-N-Out, notre fast food préféré que nous avons découvert il y a peu. A croire que ces derniers kilomètres veulent nous rappeler nos différentes étapes.

IMG_0650 (2)

Un dernier coucou au In-N-Out

Toutefois, notre voiture a décidé de nous faire une petite blague. Le voyant Oil s’est allumé alors qu’il nous restait moins d’une centaine de kilomètres avant d’arriver. Finalement heureusement que le voyage touche à sa fin sinon nous aurions dû nous arrêter dans un garage pour régler ce problème.

L’aéroport de San Francisco apparait enfin et nous avons environ deux heures devant nous. Avant-tout, nous devons rendre notre voiture chez Alamo. Ce qui est pratique, c’est que toutes les enseignes de location de voitures sont au même endroit dans une sorte de parking géant à différents étages. Il suffit donc de suivre les panneaux pour arriver à destination.

 

IMG_0656 (2)

Oui, je t’aime Californie

Alamo est situé au dernier étage. Nous stoppons la voiture derrière les autres et une employée particulièrement désagréable en récupère les clés pour nous donner un reçu. D’après le reçu, nous avons fait 1724km avec la voiture, plutôt pas mal ! Nous voilà avec tous nos sacs dans l’aéroport de San Francisco. Notre voyage retour s’effectue avec la compagnie Air Canada. Nous avons une escale à Toronto puis direction Paris Charles de Gaulle.

IMG_0657 (2)

Il est temps de s’enregistrer

Le premier vol de San Francisco à Toronto part avec du retard mais il passe assez rapidement. 5 heures plus tard, nous survolons la ville de nuit et débarquons à l’aéroport. Il est 23 heures, heure locale et il n’y a personne. Pour aller jusqu’à notre porte, nous sommes escortés par des agents qui nous ouvrent les différentes grilles de sécurité.

IMG_0499 (2)

Toronto by night

Nous sommes placés tout à l’arrière de l’avion mais on nous fait changer de place pour nous placer près des sorties de secours. En effet, parmi les deux passagers qui occupaient ses places, il y avait un enfant de moins de 12 ans ce qui est interdit puisqu’il faut des adultes pour ouvrir les portes en cas de problème. L’avantage, c’est qu’on a aussi plus de places pour les jambes.

Le vol de Toronto à Paris a duré 7 heures et qu’est ce qu’il faisait froid ! La clim était très présente et même la fine couverture n’était pas suffisante pour nous réchauffer, à tel point que ma moitié mettait directement la tête en dessous. En ce qui concerne le service, il était correct mais nous avions moins d’attention de la part des hotesses que lorsqu’il s’agissait de Swiss Airlines. En revanche, l’écran numérique est de meilleure facture.

12H30 heure française : nous arrivons à Paris. Le vol s’est bien passé mais nous sommes assez éreintés. Nous avons un ami qui doit venir nous chercher pour nous déposer chez nous. Nous allons pour récupérer nos valises et là, il nous est arrivé la pire chose possible pour des voyageurs : nos valises n’arrivent pas. Nous en voyons défiler des dizaines mais pas les nôtres. On attend, on voit les derniers bagages qui passent puis plus rien. Nous étions une dizaine de personnes du même vol dans ce cas.

On s’adresse au personnel qui se renseigne. On nous indique qu’un chariot n’avait pas été déchargé. On retourne alors près des tapis roulants mais il ne s’agissait pas de nos valises. Bref, les recherches continuent mais la compagnie est incapable de nous dire où se trouvent nos bagages. Dans ce cas, il faut faire une déclaration de bagage retardé. Grâce aux étiquettes, il y a très peu de bagages perdus, il sont en général retardé ailleurs et c’est ce qu’il s’est passé avec nos valises. En effet, elles sont restés à Toronto et ne nous ont pas suivis pendant le changement. C’est d’ailleurs le cas de toutes les personnes qui étaient à nos côtés.

Nous retrouvons notre ami venu nous chercher et rentrons chez nous, bien fatigués. Le soir même, une personne nous a contacté pour nous dire que nos valises avaient été récupérées et qu’un transporteur allait nous les apporter sous 24 heures. Ce transporteur, c’est Skyline, une entreprise spécialisée dans la livraison de bagages perdus. L’une de nos valises nous a été rapportée le dimanche et l’autre le mercredi.

Cela n’a pas été de tout repos car comme nous sommes revenus fin août, Skyline croulait sous les demandes et n’arrivait pas à faire face. Ce qui est sûr, c’est qu’ils ne sont pas très précautionneux. Ma valise achetée neuve pour ce voyage était bien éraflée. Mais au moins, j’ai pu récupérer toutes mes affaires.

C’est ainsi que s’achève cette épopée de 14 jours dans l’ouest américain. Nous en gardons de merveilleux souvenirs et nous ne pouvons que vous encourager à vous lancer. Pour ma part, j’ai déjà hâte d’y retourner. Nous n’avons pas pu tout voir et je suis sûr qu’il est possible de refaire le même circuit en visitant toujours de nouvelles choses.

J’espère que vous avez apprécié de lire nos aventures, de voir mes quelques photos. Et je vous donne rendez-vous la semaine prochaine sur un article consacré au budget.

Vous en voulez encore ?

3 Commentaires

histoirescecile13 17 janvier 2016 at 13 h 06 min

Coucou à vous deux et encore merci pour tout ce périple Made in USA que vous avez bien voulu partager avec nous. J’ai bien apprécié. D’autant que vous racontez fort bien à travers vos récits si bien qu’on avait envie de partir là bas. Bon séjour à nouveau en France et faites nous encore rêver lors de votre prochaine expédition. Quelle destination future ? Gros bisous et à bientôt !

Répondre
Micaël Ribeiro 17 janvier 2016 at 21 h 04 min

Merci beaucoup pour ton commentaire. Je t’avoue que j’ai déjà très envie de retourner là bas alors que ça ne fait que 6 mois que nous y sommes allés. J’aimerai aussi beaucoup découvrir le Canada et aussi visiter New-York. Peut-être bientôt…

Répondre
histoirescecile13 17 janvier 2016 at 21 h 18 min

Wahou ! Trop bien, en effet. Je vous souhaite d’y aller. Ce sera donc sans aucun doute votre prochaine destination. Je ne manquerai pas votre prochain périple grâce à wordpress. A bientôt !

Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :