France

Roadtrip en Corse #7 – Passage express par Corte

Posté par Micaël Ribeiro 6 avril 2019 Aucun commentaire
citadelle de Corte

Après Calvi et l’Île-Rousse, il est temps de quitter la partie nord ouest de la Corse et d’aller au cœur de l’île de beauté. Ce n’est en fait qu’une courte étape qui nous permet de rallier la partie est puis sud de l’île. En plein centre de la Corse, nichée dans les montagnes, la ville de Corte offre un paysage surprenant. Suivez-moi dans cette visite express de Corte.

Bye la mer et salut la montagne !

En partant de Calvi, il faut parcourir 86 kilomètres et rouler un peu plus d’une heure et demi pour atteindre Corte. C’est en début d’après-midi que nous prenons la route après avoir salué la mer que nous retrouverons quelques jours plus tard. Le trajet nous fait donc revenir sur nos pas, comme si nous retournions à Bastia sauf que nous poursuivons sur la T30 qui nous enfonce dans les terres. Heureusement, la route est plutôt agréable avec de longues lignes droites (et non pas d’affreux virages comme nous avons pu en avoir au début du voyage).

Sur la route, les montagnes se dévoilent peu à peu à tel point que l’arrivée à Corte est presque une surprise. Comment une ville a-telle pu se cacher ici ? Avec ses 7300 habitants, Corte est la capitale historique et culturelle de la Corse. C’est aussi là que se trouve l’Université de Corse Pascal Paoli avec ses 4500 étudiants… Vous faîtes le calcul ? 4500 par rapport à 7300 ? Les habitants ne sont pas si nombreux.

Sans nous en rendre compte, nous sortons de la ville aussi vite que nous sommes arrivés. Il faut dire que, sans sortir de la route principale, il suffit de deux rond-points pour voir le panneau de sortie de Corte. Allez hop, on fait demi-tour pour découvrir ce que Corte a à proposer !

Les choses à faire à Corte

Nous décidons d’aller directement vers la citadelle de Corte, réellement majestueuse vue d’en bas. Nous trouvons un parking juste avant l’entrée des rues qui parcourent la citadelle. Il est assez petit et payant. Nous étions en fin de journée et il ne restait qu’une seule place.

Nous partons en direction du belvédère qui offre une vue magnifique : d’un côté, on ne peut pas avoir un plus beau point de vue sur la citadelle qui donne l’impression de s’envoler. De l’autre, c’est la ville basse qui se laisse admirer avec, juste à côté, le début de la vallée de Restonica.

citadelle de Corte Vallée de la Restonica depuis Corte Vue sur la ville basse de Corte

Nous descendons ensuite parmi les ruelles de la ville jusqu’à atteindre la place Gaffory. Assez petite, elle est pourtant bien animée avec quelques restaurants mais surtout la statue de Jean-Pierre Gaffory, héros de la ville qui a lutté contre les génois au XIIIème siècle.

Place Gaffory

Juste à côté de la Place Gaffory se trouve l’Église de l’Annonciation, que nous avions déjà aperçue depuis le Belvédère. Nous aurions aussi aimé visiter la ville basse mais nous avons tout simplement oublié. Il parait que le Cours Paoli (l’axe principal de la ville) est particulièrement animé avec de nombreux bars et restaurants.

Eglise de Corte

Où dormir près de Corte ?

A Guinguetta – RN 193 – 20219 Vivario

Au départ, nous voulions dormir à Corte même mais le peu d’hébergements disponibles nous a fait regarder en dehors de la ville. Nous avons fini par trouver la maison d’hôtes « A Guinguetta » qui se trouve juste au bord de la route 193.

Notre chambre était assez grande et confortable avec une belle salle de bain. Le petit-déjeuner était tout à fait convenable avec la possibilité de le prendre sur la terrasse. Il y a un parking gratuit et le propriétaire des lieux est un homme très accueillant et souriant. De mémoire, il me semble qu’il propose aussi un service de snacking. C’est clairement un endroit que nous recommandons vivement.

Voilà pour ce passage express à Corte. C’est une ville qui dénote du reste des villes corses que nous avons visité pour sa localisation originale, en plein cœur des montagnes et dans les terres. Si vous avez l’occasion d’y faire un saut, c’est une étape que je vous recommande sans hésiter.

Vous en voulez encore ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
%d blogueurs aiment cette page :