Espagne

Roadtrip Andalousie #17 : visite des Ruines d’Italica et retour en France

Posté par Micaël Ribeiro 28 janvier 2017 Aucun commentaire
ruines santiponce

Vendredi 26 août : c’est notre dernier jour de vacances en Andalousie. Après notre journée à Arcos de la Frontera, nous avons pris la route jusqu’à Séville où nous avions réservé notre dernière nuit. Et histoire de bouleverser les habitudes, je vais directement vous parler de l’hôtel dans le paragraphe suivant avant de vous raconter ce que nous avons fait lors de cette dernière journée.

Où dormir à Séville ?

Si vous avez lu mes articles sur notre arrivée à Séville (si ce n’est pas le cas, allez vite le faire), nous avions séjourné dans un hôtel en plein coeur de la ville. Cette fois-ci, nous avions notre voiture et il était hors de question de s’y aventurer. Nous avons donc opté pour un hôtel plus excentré mais avec un parking.

Hilton Garden Inn – Parque Empresarial Torneo, Avenida Ingeniería 11, 41015 Seville

Les prestations étaient très bonnes pour un prix tout doux. Chambre spacieuse, salle de sport, piscine. L’accueil était très cordial et le parking facturé à 5€ pour la nuit. La qualité des hôtels Hilton.

hotel seville

Chambre

hotel seville

Chambre 2

hotel seville

Salle de bain

Visite des Ruines d’Italica

Pour notre dernière journée, nous avons été visité les Ruines d’Italica dans la ville de Santiponce. Italica était une ancienne ville romaine qui abrite des restes très bien conservés. Le site est d’ailleurs toujours en fouille. L’endroit est à moins de 15 minutes en voiture de Séville et un parking gratuit est situé juste devant. L’entrée est gratuite si vous êtes ressortissant d’un pays de l’Union Européenne alors ayez une pièce d’identité avec vous.

Ruines d'Italica

Entrée des ruines d’Italica

Ruines d'Italica

En direction de l’amphithéâtre

Il faut savoir que lors de notre visite, il n’y avait qu’une petite partie des ruines qui pouvait être visitée. L’autre partie était fermée au public pour cause de tournage de Game of Thrones. Dommage pour nous. Heureusement, l’amphithéâtre valait le détour. Il est possible de passer dans les « gradins », de marcher sur la scène… Un film explicatif retrace aussi la vie des habitants avec des illustrations des quartiers et des différents commerces. Pour les férus d’histoire, c’est un endroit à visiter !

ruines santiponce

Imaginez comment c’était avant

ruines italica

L’une des allées

ruines italica

D’anciennes colonnes

Ruines Santiponce

Panorama de l’amphithéâtre

Seville The Style Outlets

Nous prenons la route vers l’aéroport. Mais comme il nous reste encore quelques heures et en bons touristes, nous décidons d’aller dans les magasins d’usine qui sont à quelques kilomètres de l’aéroport : Séville The Style Outlets. En gros, on avait encore un peu de place dans les valises et on s’est dit que ce serait bien de la rentabiliser. Le concept : des marques proposent des vêtements d’anciennes collections avec des réductions plus ou moins importantes. Pas mal de choix de marques et quelques endroits pour manger sur le pouce.

Seville outlets

Un peu de shopping ?

C’est le départ !

Et on retourne là où tout a commencé. Juste le temps de remplir le réservoir de la voiture avant de la rendre chez Alamo. Comme dans la plupart des aéroports, toutes les marques disposent d’un parking commun et bien indiqué. On prend nos valise et nous voilà en train de nous diriger vers le guichet.

voiture

Aurevoir petite Skoda Fabia !

Notre retour se fait encore avec Iberia. Vol aussi confortable que possible sur une compagnie low cost. Le retour à Paris s’est fait sans problème. Cette fois-ci, nos valises étaient bien au rendez-vous, pas comme après notre retour de Californie.

Et voilà qui conclut l’épopée de notre roadtrip en Andalousie. Quelques articles sur les informations pratiques devraient venir dans les prochaines semaines tout comme un autre article consacré à notre budget !

Vous en voulez encore ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :