Espagne

Roadtrip Andalousie #16 : passage express à Arcos de la Frontera

Posté par Micaël Ribeiro 21 janvier 2017 Aucun commentaire
arcos de la frontera

Jeudi 25 août : avant dernier jour de ce roadtrip. Nous nous réveillons à Cadix et le soir nous avons un hôtel qui nous attend à Séville. Nous avions beaucoup hésité sur ce que nous allions faire ce jour-là. Deux villes nous faisaient envie et étaient sur notre trajet : Jerez de la Frontera et Arcos de la Frontera. Après quelques hésitations, nous avons choisi Arcos de la Frontera, ville qui nous semblait plus à taille humaine que l’autre.

En route vers Arcos de la Frontera

Soyons francs, cette journée n’avait pas du tout été planifiée. Nous savions juste qu’il fallait être sur Séville le soir mais nous n’avions pas de choses particulières que nous voulions visiter. C’est pour ça que nous sommes allés vers Arcos de la Frontera sans attente particulière.

La ville d’Arcos de la Frontera et ses 31 000 habitants sont perchés sur une colline avec le fleuve à leurs pieds. Il s’agit également d’un village blanc qui nous a un peu rappelé Ronda : les mêmes rues qui grimpent, les ruelles étroites et les belles vues sur la campagne espagnole.

arcos de la frontera

Vue depuis les hauts de la ville

Faucon et suricate !

C’est tout près de l’église que nous trouvons un parking pour nous garer. Le stationnement est gratuit de 14 heures à 17 heures ce qui nous arrangeait bien. Juste à côté, on retrouve le Balcon de la Pena Nueva. Même sans parler un mot d’espagnol, vous comprenez qu’il s’agit d’un « balcon » avec une très belle vue.

eglise arcos de la frontera

l’Eglise d’Arcos de la Frontera

faucon aigle

Photo prise avec distance de sécurité

suricate arcos de la frontera

Petit suricate à l’ombre

Juste à côté, nous apercevons un monsieur qui possède de nombreux rapaces, des hiboux, chouettes et autres volatiles. Il propose aux gens de les approcher et même de les tenir. Par terre, un petit suricate est posé à l’ombre d’un poteau. Sur le moment, nous n’avons pas pu nous empêcher d’aller voir, grands curieux que nous sommes. Nous avons même fait des photos. Mais après coup, ce pauvre petit animal semblait bien seul. Surtout que les suricates sont des animaux qui vivent en groupe.

arcos de la frontera

Un regard perçant

ruelle arcos de la frontera

ruelle

Nous avons continué à arpenter les ruelles au hasard. Cela restera un de nos plus grands plaisirs andalous. Après un peu de marche, nous arrivons au niveau de la Plaza del Cananeo, une petite place avec une vue sur le bas de la ville, le fleuve et le paysage en général. Je ne me suis pas fait prier pour prendre des photos.

arcos de la frontera

J’adore ce panorama

Où manger à Arcos de la Frontera ?

Taberna Jóvenes Flamencos – Calle Dean Espinosa 10, 11630 Arcos de la Frontera

Pour choisir où manger, nous avons encore une fois fait appel à notre ami Trip Advisor. Après quelques recherches, nous avons choisi l’un des restaurants les mieux notés de la ville et qui se trouvait justement à quelques rues de nous : Taverna Jovenes Flamencos. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on a pas été déçus. Tortilla, steak de thon, petites pommes de terre, les mets étaient vraiment bons et le serveur nous a très bien conseillé. Si vous passez dans le coin, je vous encourage vivement à aller y manger.

restaurant arcos de la frontera

Petite assiette de pommes de terre

restaurant jovenes flamencos

Steak de thon : un délice

restaurant jovenes flamencos

Petite douceur pour la route

Arcos de la Frontera est une ville qui nous aura laissé une saveur particulière, puisque c’est la dernière que nous ayons découvert lors de ce roadtrip. Nous reprenons la route vers Séville pour profiter de nos dernières heures avant le retour.

Vous en voulez encore ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :