Espagne

Roadtrip Andalousie #13 : Tarifa et sa plage

Posté par Micaël Ribeiro 3 décembre 2016 Aucun commentaire
plage Tarifa

Lundi 22 août : nous quittons l’hôtel de La Linea de La Concepcion et continuons notre trajet en direction de Tarifa. Il parait que cette partie de l’Andalousie abrite certaines des plus belles plages du pays et nous comptons bien le vérifier.

En route vers Tarifa !

Tarifa n’est qu’à une trentaine de kilomètres de Gibraltar. Et sur la route, nous avons le temps de constater que, bien que le soleil soit au rendez-vous, le vent est également de la partie. Cela n’est pas étonnant en soit. La ville de Tarifa est disputée par deux couloirs venteux qui en font un endroit très apprécié par les surfeurs et tous les adeptes de sports de glisse.

Nous arrivons dans cette ville de 17 000 habitants. Bien que l’on soit en semaine, la ville est bouchée et il est difficile de circuler dans les rues. Nous parvenons tant bien que mal à approcher le front de mer et trouvons même une place de parking en quelques minutes, un exploit compte tenu du monde !

plage Tarifa

Hop, carte postale

Et là, je suis tombé tout simplement sur la plus belle plage que je n’ai jamais vu. Une eau turquoise, un sable fin et propre. La plage de Tarifa est vraiment magnifique. Il y a même quelques parasols comme ceux que l’on voit sur les cartes postales. Bref, le paysage est paradisiaque… Mais il y a un énorme hic. Les vents sont déchainés !!! Il soulève le sable qui vous fouette littéralement le corps. Du coup, le drapeau interdit la baignade réduisant à néant nos espoirs de profiter d’une journée plage à Tarifa. Et la météo sur le téléphone n’est pas encourageante, le vent devrait durer toute la journée. Tans pis, j’aurai au moins mouillé mes pieds !

plage Tarifa

Malgré le vent, on s’approche de l’eau

plage Tarifa

La mer était un poil agitée

Je ne peux rien vous dire de plus de Tarifa, n’ayant pas visité le reste de la ville. Mais rien que pour sa plage, je vous conseille de la visiter.

Où manger à Tarifa ?

Papagayo Tarifa – Grupo Don Juan de Austria, 9004, 11380 Tarifa

Forcément, comme on ne pouvait pas se baigner, on a fini par aller manger dans un petit bar de plage : le Papagayo. C’est un endroit coloré tenu par une équipe assez jeune mais très dynamique. On sirote un cocktail au son de la musique du moment où on mange un morceau en admirant la mer.

Nous avons pris deux cocktails fruités, très bon ainsi qu’une salade de saumon et un burger au poulet pour déjeuner. Les deux étaient très savoureux et les prix plutôt corrects, moins de 10€ pour chaque plat. Une adresse que je vous recommande.

cocktail Papagayo

Petits cocktails au Papagayo

salade burger Papagayo

Salade de saumon et burger poulet au menu !

Dormir à Tarifa ?

Au moment où nous avons réservé, il ne restait plus une seule chambre sur Tarifa. Oui, plus une seule ! J’ai lu que l’été, la ville était prise d’assaut et que le prix des hôtels grimpait très vite. Si vous faîtes attention à votre budget, il est plus rentable de faire un peu de route pour trouver un hôtel plus intéressant (et surtout libre).

J’espère que cet article vous aura plu. Je voulais vraiment en dédié un à Tarifa car sa plage m’a littéralement bluffé. Je comprends maintenant pourquoi elle est aussi réputée dès qu’on parle de l’Andalousie.

Vous en voulez encore ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :