Espagne

Roadtrip Andalousie #5 : une journée pour visiter Ronda

Posté par Micaël Ribeiro 1 octobre 2016 Aucun commentaire
Puente Nueva Ronda

Mardi 16 août : après une bonne nuit de sommeil, nous préparons nos affaires pour continuer notre voyage. Aujourd’hui, nous avons une journée entière pour visiter Ronda. C’est une ville dont l’une des particularités est d’avoir des maisons et des bâtiments tous blancs. Ce n’est pas la seule, il est même possible de parcourir la route des villages blancs mais Ronda est certainement l’une des villes les plus célèbres.

En route pour Ronda

En partant de Cordoue, il faut compter environ 180 kilomètres de route. Les 100 premiers kilomètres sont relativement rapides puisqu’ils se font sur autoroute. Ensuite, restent 80 kilomètres qui se font sur des routes montagneuses mais de bonne qualité. On poursuit notre chemin et, après de nombreux virages, nous arrivons enfin à Ronda.

Village blanc, autoroute

Un village blanc aperçu sur la route

Visiter Ronda et son pont neuf

Première étape : trouver un endroit pour se garer. Nous avons lu sur internet qu’il était difficile de trouver une place gratuitement mais nous avons tout de même tenu à essayer une astuce que nous avions trouvé sur internet, sur le blog Le Goût du Voyage; la Plaza Ruedo Alameda. Je pense que nous avons eu de la chance car une place s’est libérée à notre arrivée ce qui nous a permis d’être garé gratuitement pendant toute la journée.

Ronda

Près de la place Rueda Alameda

Ronda, village blanc

Vue sur la ville de Ronda

Ronda, eglise

Un peu de courage pour grimper

Deuxième étape : nous remontons la rue en direction du Pont Neuf. On passe devant plusieurs boutiques, des restaurants et nous apercevons enfin les grosses pierres du pont. Et là, c’est la claque. Le « Puente Nuevo » sépare la ville en deux. Le pont fait quand même 98 mètres de hauteur et peut facilement donné le vertige quand on regarde le précipice. Ce qui est encore plus impressionnant, c’est de voir ces bâtiments qui sont tout au bord. La moindre chute de rocher pourrait tout faire s’effondrer.

Puente Nuevo

Pont Neuf de la ville

Ronda, jardins

Vue sur les jardins de Cuenca

Mais si être sur le pont, c’est sympa. C’est encore mieux de le voir d’en bas. C’est pourquoi nous tournons immédiatement à droite après avoir traversé le pont pour descendre jusqu’aux « Jardines de Cuenca ». L’endroit est très peu fréquenté mais le panorama sur le pont est idéal pour une photo souvenir.

Ruelles de Ronda

Allez, venez faire un tour dans les ruelles

Jardines de Cuenca

Vue sur la campagne andalouse

Puente Nueva Ronda

Le Pont Neuf vu d’en bas

Visiter Ronda et les arènes de la ville

Il n’y a pas que le pont neuf à Ronda. La ville abrite aussi les arènes les plus anciennes de toute l’Espagne et il est possible de les visiter. Elles sont situées sur la Plaza de Toros et l’entrée coûte 7 € et permet de visiter l’arène, les gradins ainsi qu’un musée. Je vais vous faire une confidence : je suis loin d’être un partisan des corridas mais j’ai été impressionné par l’arène. Quand on est au centre de celle-ci, on se rend compte du danger que cela peut représenter pour les toreros, où la moindre erreur peut être fatale.

Ronda et ses arènes

Arènes de Ronda

Ronda et ses arènes

Panorama sur l’arène

Panorama depuis la Alameda Del Tajo

Un peu plus loin, sur la même rue que l’arène de Ronda, nous sommes tombés sur un petit square appelé Alameda Del Tajo. Cet endroit très paisible était l’endroit choisi par beaucoup de familles venu passer un moment de détente. Mais il faut aller jusqu’au bout du square pour admirer la superbe vue sur la campagne andalouse. Prenez le temps de vous poser sur l’un des bancs pour admirer la vue et profitez de la brise de la fin de journée.

parc de Ronda

Alameda del tajo

Ronda, square

C’est fleuri

Ronda

Admirez ce qu’on voit depuis le square de Ronda

Ronda, église

Eglise de Nuestra Señora de la Merced

Où manger à Ronda ?

Bodega El Picadero – Calle Nueva, 21, 29400 Ronda

Les restaurants ne manquent pas à Ronda. Il y a plusieurs rues qui grouillent d’endroits pour manger. Nous, nous sommes allé dans la Calle Nueva et avons choisi le restaurant où il y avait le moins de monde : la Bodega El Picadero. La cuisine était classique mais bonne et surtout pour un prix tout doux. Bref, si ce n’est pas ce restaurant qui vous fait de l’œil, vous trouverez surement quelque chose qui vous plaira.

restaurant Ronda

Repas classique mais bon

Ronda reste l’une des plus belles villes que nous avons visité. Son pont neuf est une merveille et vaut vraiment le coup d’œil. Après cette belle journée nous reprenons la route pour notre prochaine étape. A présent, on se dirige vers la côte et la ville de Malaga.

Et vous ? Est-ce que vous avez déjà eu l’occasion de visiter Ronda ?

Vous en voulez encore ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :