Californie

Un an après mon roadtrip en Californie…

Posté par Micaël Ribeiro 30 juillet 2016 Aucun commentaire

Je triche un peu mais dans quelques jours, cela fera un an pile que je suis parti faire mon roadtrip en Californie. Un an que j’ai traversé l’Atlantique pour faire ce qui reste, à ce jour, le plus beau voyage de ma vie. J’avais envie de faire un bilan à ce sujet…

La Californie faisait partie de mon top 3 des lieux que je voulais à tout prix visiter. Et faire un roadtrip là-bas, c’était une première pour mois. J’allais prendre l’avion pendant 12 heures, découvrir un nouveau pays et parcourir plus de 1 500 km. Je ne reviendrais pas sur combien c’était génial et combien j’ai aimé cet état des Etats-Unis. Il y a déjà énormément d’articles et même une catégorie entière dédiée à ce voyage. Ce que je ne savais pas, c’est comment j’allais réagir suite à cela.

Cable Car

Les Cable Car, vous en croiserez souvent à San Francisco

Roadtrip : partir pour ensuite revenir

Au bout d’une dizaine de jours de roadtrip, je comptais les heures qu’il me restait avant de rentrer en France, pas par envie bien sûr. Comme souvent avec les voyages, il avait déjà un goût de trop peu mais ce n’était rien comparé aux jours qui ont suivi mon retour chez moi. C’est bien simple, je pense que lors du mois qui a suivi, je ne passais pas une journée sans y penser et sans avoir envie d’y retourner. La moindre phrase, un article que je lisais sur Internet, une image que je voyais, me faisait penser à un détail de mon voyage ou un souvenir.

J’ai aussitôt pensé au blues du voyageur. Je me rappelais avoir lu un article à ce sujet (sur le blog VoyagerLoin) qui illustrait parfaitement ce que j’ai ressenti. J’avais l’impression, sans doute naïve, que ce voyage m’avait beaucoup appris et que j’avais changé. J’avais cette soif de repartir, je me disais qu’il me restait encore tant de choses à voir: des quartiers à San Francisco, des panoramas à Yosemite, des plages à Los Angeles

Venice Beach

Quelques palmiers…

Je ne dirais pas que le retour m’a déprimé car ce n’est pas vrai. J’ai tranquillement repris ma vie quotidienne, je suis retourné travailler comme avant sans problème. Mais au détour de chaque conversation, j’étais capable de réussir à parler de la Californie sans problème. J’étais devenu un véritable expert pour ça. J’avais toujours un sourire aux lèvres quand je repensais aux moments de ce voyage. En plus, j’avais pris énormément de photos mais surtout des vidéos que j’adorais revoir. N’hésitez pas d’ailleurs à aller voir ma vidéo de vacances si ce n’est pas encore fait.

Roadtrip : partir pour y retourner

Aujourd’hui, même si j’y pense toujours régulièrement, j’ai réussi à me faire à l’idée que ce qui rendait ces instants uniques, c’était le fait qu’ils soient rares. La seule chose que je regrette, c’est que je ne pourrais plus jamais avoir cette sensation quand j’ai fait mes premiers pas dans ce pays, cet émerveillement face aux villes, aux montagnes, au déserts… Mais finalement, cela me permettra d’appréhender mes futurs voyages aux Etats-Unis d’une autre manière. Car oui, je compte bien y retourner le plus vite possible. Après tout, mon ESTA est encore valable pendant presque un an…

Tunnel View, la photo parle d'elle même

Tunnel View, la photo parle d’elle même

Cet article clos la première année de vie de mon blog. Et oui, mes premiers vrais articles ont été postés fin août, juste après mon retour. Je vais maintenant prendre des vacances pour revenir avec plein de nouvelles choses à raconter et de photos à partager. A très vite !

Vous en voulez encore ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :