Bons plansCalifornie

6 conseils pour bien préparer son roadtrip

Posté par Micaël Ribeiro 12 mars 2016 7 Commentaires
En direction de Yosemite Park

Hello à tous !

Cette semaine, je vais m’essayer à quelque chose de différent. Après avoir raconté mon roadtrip en long en large et en travers à de nombreuses personnes, j’ai souvent entendu la réflexion suivante : « ah mais t’as trop de chance, je voudrais trop faire un roadtrip en Californie moi aussi »  – « Ah ? Tu voudrais aller où ? » – « Euh baaah en Californie… » .

Alors oui, le mot roadtrip fait rêver mais encore faut-il savoir par quoi commencer. C’est pourquoi, j’ai décidé de vous donner des conseils qui selon moi sont indispensables pour organiser sereinement son roadtrip. Bien évidemment, je prends comme exemple mon roadtrip en Californie mais cela peut convenir à tout type de voyage.

1 – Un roadtrip ? Mais quel roadtrip ?

Cela peut paraître bête mais la première chose importante est de savoir où vous voulez aller. En effet, il y a une première étape qui consiste à définir les lieux que vous voulez absolument visiter, des villes incontournables. La Californie est vaste et en fonction du temps que vous y passerez, vous ne pourrez pas tout faire.

Pensez aussi au type de roadtrip que vous voulez faire : un autotour ? (vous êtes au volant) En bus ? Dans le premier cas, vous êtes libre mais dans le second, vous n’avez pas à vous préoccuper du transport et ne serez pas fatigué à cause des trajets. Plutôt nuits à l’hôtel ou camping ? A vous de voir le degré de confort que vous voulez.

Notre trajet en Californie

Notre trajet en Californie

C’est aussi le moment de penser au budget et de se fixer une limite et bien évidemment des dates ou au moins une période. Ces informations sont indispensables surtout si vous voulez demander des devis en agence. Surtout que celles-ci auront parfois du mal à vous conseiller sur les lieux à découvrir et se contenteront de lire leurs catalogues.

2 – Prévoir des itinéraires réalistes

Je sais bien que lorsqu’on part en roadtrip, on se sent pousser des ailes mais il faut aussi savoir garder les pieds sur terre. J’ai eu l’occasion de voir dans plusieurs « roadtrip clé en main » proposés par des agences de voyage des distances qui m’ont paru énormes, et pourtant j’aime bien conduire.

San Francisco

San Francisco

Je trouve que 600 ou 700 km en une journée, c’est trop. On finit par passer sa journée dans la voiture et on ne profite pas assez des endroits que l’on visite. Dans mon cas, nous n’avons pas fait plus de 450 km en une journée et ce n’est arrivé qu’une seule fois. Pour moi, entre 250 et 300 km, c’est le top. Évidemment, si vous avez envie d’aller de San Francisco à Las Vegas puis de faire un saut par le Grand Canyon et de redescendre à Los Angeles, vous aurez peut-être un autre point de vue.

3- S’occuper de la paperasse le plus tôt possible

Les États-Unis, c’est de l’autre côté de l’Atlantique. Aussi, vous aurez forcément besoin d’un passeport ou d’un Visa. N’attendez pas le dernier moment pour vous en occuper au risque de voir votre voyage vous passer sous le nez.

Pensez donc à obtenir (si vous ne l’avez pas) un passeport biométrique ou un Visa en fonction de vos besoins mais aussi l’autorisation de voyage ESTA, indispensable pour entrer sur le territoire américain. Je vous en parle d’ailleurs dans un article dédié que je vous invite à découvrir.

4 – Penser malin et essayer de faire des économies

Plus vous vous y prendrez tôt et plus vous aurez de choix et donc vous payerez moins cher. Idéalement, commencez à regarder environ un an avant de partir.

Pour les vols, pensez à regarder ceux avec escale. C’est ce que nous avions à la fois à l’aller et au retour et cela n’a rallongé notre temps de vol que de deux ou trois heures. Et quand on est bien accompagné, ça ne se remarque même pas.

Eux aussi sont à Las Vegas

Eux aussi sont à Las Vegas

Même chose pour les hôtels, motels ou places pour camper. Dans les parcs nationaux, les tarifs grimpent très vite car les places sont limitées. Essayez de loger en dehors pour faire plaisir à votre porte-monnaie.

Si vous passez par une agence de voyage, vous devrez payer une assurance. Il est vivement conseillé de la prendre au cas où il vous arriverait quelque chose. Son prix est un pourcentage de votre prix total mais si vous avez une Carte Gold, pas besoin de vous en occuper. Renseignez-vous auprès de votre banque car la première année est parfois proposée à un tarif préférentiel. Au bout d’un an, libre à vous de repasser sur votre ancienne carte.

Dans le même ordre d’idée, renseignez-vous sur les frais bancaires. Avec ma chérie, nous sommes dans deux banques différentes (Société Générale et CIC) et que ce soit pour payer en CB ou bien retirer de l’argent dans les distributeurs, CIC était toujours plus intéressant (de quelques centimes bien sûr mais quand on ajoute le tout ce n’est pas négligeable…)

5 – Ne pas trop remplir ses valises

Faire ses valises, ce n’est jamais une mince affaire. Mais il faut surtout penser à ce que l’on souhaite ramener. Alors, je vous conseille de laisser un maximum de place dans vos valises. Prenez le strict nécessaire niveau vêtements. Certaines personnes conseillent même de les acheter directement sur place puisque les prix sont intéressants dans les Outlets.

Miam miam

Miam miam

Personnellement, j’ai eu la main assez lourde sur mes bagages, je pense avec le recul avoir emporter trop de choses et c’est surement ce qui m’a bridé pour ramener davantage de souvenirs. Faites également attention au poids de vos bagages. Il existe des pèse-bagages portables que vous pouvez emmener avec vous et ainsi vérifier le poids au retour, si vous n’avez pas de balance à disposition.

6 – Se renseigner encore et encore

Si vous avez vraiment envie de faire votre voyage, alors vous passerez de nombreuses heures sur internet à la recherche d’informations, de conseils et de témoignages pour vous orienter. Moi en tout cas, j’en ai parcouru des blogs, vu des vidéos sur YouTube où les gens débriefaient de leurs voyages.

Internet est une vraie mine d’or et il existe de nombreux blogs qui grouillent d’informations pour vous aider à choisir quoi visiter, où manger et où dormir. Je vous en livre quelques-uns parmi ceux qui m’ont le plus marqués :

Le blog de Maathiildee : un vrai puit d’informations, que ce soit au niveau des lieux à visiter ou de l’organisation. En plus, elle a de nombreux roadtrips à son actif, une valeur sûre.

Le blog de Chloeandyou : un autre blog sur lequel j’étais tombé et que j’avais ajouté dans mes favoris. Outre la partie mode qui m’intéresse que très peu, j’avais beaucoup aimé ses photos, de très bonne qualité, et ses nombreuses adresses.

La chaîne YouTube de Mathieuv91 : j’étais tombé sur cette série de 15 vidéos qui m’ont tellement fait rêver. Même si elles datent un peu maintenant, j’ai pris plaisir à suivre les aventures de ces deux potes à travers leur long voyage.

Le blog de Alafindelaroute : j’avais cherché des infos sur la conduite aux États-Unis et j’en avais trouvé beaucoup sur ce blog. C’est très informatif mais idéal quand on appréhende de devoir prendre la route à l’autre bout de la planète.

Sinon, le forum du Routard est aussi un endroit incontournable. Il y a énormément de réponses à toutes sortes d’interrogations. Cette liste est loin d’être exhaustive mais c’est un excellent point de départ pour organiser votre voyage.

Vous en voulez encore ?

7 Commentaires

Capitaine Capitaine 14 mars 2016 at 9 h 59 min

D’accord avec toi ! Perso je trouve que sur ce type de roadtrip, mieux c’est préparé en amont et plus on en profite… Et le plus important effectivement c’est d’être réaliste sur les distances et les choses à voir pour ne pas rester 30 secondes dans les endroits et repartir aussi sec…

Répondre
Micaël Ribeiro 16 mars 2016 at 19 h 56 min

En plus la préparation fait partie intégrante du roadtrip 😉

Répondre
Mathilde 1 juillet 2016 at 12 h 55 min

Merci pour la mention du blog 🙂 contente que tu aies trouvé de quoi servir d’inspiration !
Bises,

Répondre
Micaël Ribeiro 1 juillet 2016 at 21 h 06 min

De rien, merci à toi 🙂 Ton blog m’a vraiment été très utile lors de la préparation de mon roadtrip, il est normal de rendre à César ce qui est à César 😉

Répondre
Mélanie 11 février 2017 at 13 h 11 min

Sympa ton itinéraire. J’aimerai bien faire la route qui va de Los Angeles à San Francisco, la côte doit être belle.
Pour les banques, il faut savoir qu’à la BNP il est possible de retirer dans les Bank of America sans frais. Sinon depuis que je suis passée au CIC, je demande à mon conseiller de me rembourser les frais de conversion. C’est un geste commercial qu’il n’est pas obligé de faire mais qu’il fait à chaque fois. En tout cas, cela ne coute rien de demander.
Il existe également depuis peu une carte de crédit qui permet de payer à l’étranger sans frais. Il s’agit de revolut: https://r.revolut.com/landing?p=BENI
J’avais voulu la prendre quand je suis partie en Floride à Noël mais malheureusement je m’y suis prise trop tard, elle était en rupture de stock. En tout cas, je n’en ai entendu que du bien et je pense que cela peut être un bon plan pour ceux qui voyagent beaucoup.

Répondre
Micaël Ribeiro 11 février 2017 at 13 h 34 min

Merci Mélanie. La route de Los Angeles à Francisco mérite le détour même si j’aurai aimé en profiter davantage. Surtout, il faut éviter de suivre les indications du GPS qui encourage toujours à récupérer la voie rapide qui ne longe pas la mer. Je conseille aussi de la faire dans le sens nord-sud pour être du bon côté de la route.
Je n’avais jamais pensé à demandé à mon conseiller un petit geste, je garde ça en mémoire pour un prochain voyage. Et je vais regarder aussi pour le service Revolut, ça peut être bien pratique. Il me semble avoir eu pour environ 60€ de frais bancaires pour ce voyage ce qui n’est pas négligeable. Merci pour ton commentaire.

Répondre
Mélanie 11 février 2017 at 16 h 41 min

Oui 60€ ça paie un bon resto sur place 🙂
Je prends note pour la route nord-sud. A bientôt

Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :