Royaume-Uni

Week-end à Londres, partie 2 : Piccadilly Circus et Tower Bridge

Posté par Micaël Ribeiro 20 février 2016 Aucun commentaire

Précédemment dans Mika’s Happy Journey, vous avez pu découvrir le début de notre week-end à Londres. Nous avons visité certains des lieux incontournables de cette capitale. La visite continue…

Juste après Trafalgar Square, nous avons décidé d’aller vers Piccadilly Circus. Vous avez surement déjà vu ce lieu au moins une fois, c’est cet endroit qui ressemble à Time Square à New-York avec ses grands écrans et ses publicités énormes. C’est un endroit très fréquenté, sans doute aussi parce que les rues adjacentes sont remplies de boutiques. Il y a d’ailleurs un énorme magasin de souvenirs sur cette place que nous avons visité sans rien acheté. Mais ceux qui veulent ramener quelques breloques trouveront certainement de quoi faire.

 

Il est à peine 16h30 mais la nuit tombe déjà. Nous décidons de remonter Regent Street et d’en profiter pour entrer dans quelques boutiques. On retrouve beaucoup de marques très connues, d’autres qui le sont un peu moins. La rue est bondée mais très joliment décorée. Finalement, je me retrouve happé contre mon gré et ma copine me fait entrer dans Hamleys, un énorme magasin de jouets. Je me préparais déjà à m’ennuyer mais le grand enfant qui est en moi a été émerveillé. L’euphorie de Noël est bien présente dans le magasin qui propose énormément de jouets. J’étais attiré toutes les dix secondes par un nouvel objet : boomerang, drone, neige artificielle… Bref, si je m’étais écouté, je serai reparti les bras chargés de bric-à-brac. Si vous avez l’occasion d’y passer, n’hésitez pas à y entrer. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, la vitrine était plutôt belle.

Hamleys

Une des vitrines de Hamleys

Nous décidons de nous éloigner de la grande avenue et de nous engouffrer dans des rues moins importantes. C’est là que nous découvrons notamment Carnaby Street avec ses magnifiques décorations. Les rues sont plus étroites mais il y a toujours du monde. Mais l’ambiance est différente, les boutiques moins tape à l’œil mais toujours accueillantes. Je me serai bien perdu un peu plus longtemps dans le coin.

Nous faisons un bref retour à l’hôtel avant de repartir en vadrouille, l’occasion de vous montrer quelques photos. Je ne reviendrais pas sur ce que j’ai dit à son sujet dans l’article précédent mais si vous avez l’occasion d’y séjourner, vous serez certainement bien reçus.

Nous décidons de repartir en direction de Tower Bridge. Par rapport à tout ce que nous voulions voir, c’était un point plutôt éloigné des autres, aussi c’était un peu le moment ou jamais d’y aller. Direction le métro jusqu’à l’arrêt Tower Hill. Je ne sais pas vous mais moi j’ai toujours vu des photos de Tower Bridge de jour. Mais l’endroit est tout aussi beau la nuit. Nous avons traversé le pont puis nous sommes descendu de l’autre côté pour longer la Tamise. Il y avait assez peu de monde malgré plusieurs chalets de Noël (dont la plupart étaient déjà fermés). Chacun essayait d’immortaliser le moment à sa façon, selfies pour les uns, rigolades pour les autres. On aperçoit aussi une partie de la ville qui s’est parée de ses plus beaux atouts lumineux pour nous impressionner. Bravo Londres, c’est réussi.

Reste que nous commençons à avoir un sérieux creux et qu’il n’y a pas grand chose pour se restaurer aux alentours. Nous décidons alors de retourner vers Covent Garden parce que j’avais aperçu un restaurant qui me tentait bien. Il s’agit de Yagamama, une cantine japonaise qui se trouve en sous-sol d’un bâtiment.

Wagamama

Bonne nourriture chez Yagamama

Nous avons plutôt bien mangé : Ramen pour moi et Yakisoba pour mademoiselle. Nos estomacs étaient contents et donc nous aussi. En remontant vers Covent Garden, nous tombons sur un joli sapin de Noël bien mieux décoré que celui de Trafalgar Square. Comme c’est un lieu avec pas mal de restaurants, il y a quelques personnes qui passent et qui continuent leur soirée.

C’est donc le ventre bien rempli et les yeux remplis d’étoiles que nous rentrons au chaud dans notre hôtel pour nous reposer. Demain, c’est déjà le dernier jour et il va bientôt falloir rentrer.

Vous en voulez encore ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :