Californie

Jour 11 : Visite du Parc Universal Studios d’Hollywood

Posté par Micaël Ribeiro 26 décembre 2015 Aucun commentaire

Précédemment dans Mika’s Happy Journey : nous sommes arrivés à Los Angeles où nous restons pour trois nuits. Nous avons visité certains quartiers de la ville mais beaucoup de choses sont encore à découvrir…

Deuxième dodo à Los Angeles ! Lorsque nous émergeons vers 8h30, le temps est incertain, pas de pluie mais le ciel se cherche encore. « Vais-je laisser passer le soleil? » Toujours est-il que nous sommes particulièrement excités puisque c’est aujourd’hui que nous allons au Parc Universal Studios. Nous avons les places depuis plus d’un mois et c’est enfin le moment de les utiliser. Pour les acheter, nous n’avons pas fait très original puisque nous sommes allés sur le site internet du Parc Universal Studios. C’est là que nous avons trouvé le tarif le plus avantageux. En effet, chaque place nous est revenue à 84$. Bizarrement, nous n’avions ce tarif qu’à partir de mon ordinateur. Sur celui de ma donzelle, il fallait débourser 94$. Juste après avoir payé en ligne, vous pouvez imprimer directement vos billets et il ne vous reste plus qu’à vous présenter devant les portiques sans faire la queue.

Vous serez peut-être tentés de prendre des tickets Front of the Line qui, pour 149$, permettent de passer en priorité une fois par attraction. Honnêtement, pour y avoir été un jour en plein mois d’août, vous avez largement le temps de tout faire au moins une fois. A réserver donc si vous avez envie d’abuser et ré-abuser des attractions.

C’est donc sur les coups de 10 heures que nous prenons la route. Le parc est à une vingtaine de kilomètres de notre hôtel mais nous avons sous-estimé le trafic qui nous a ralenti. Vers 10h30, nous arrivons à la première entrée du parc, celle où il faut payer pour le parking. Deux tarifs sont proposés: 17$ pour le parking de base et 25$ pour le parking le plus proche de l’entrée. Je ne peux que vous déconseiller le parking à 25$. En effet, même avec le parking à 17$, vous êtes très proche de l’entrée, il nous a fallu moins de cinq minutes à pied pour nous y rendre. Aussi, gardez vos 8$ pour vous payer un hot dog, c’est plus utile.

Pour info, nous étions dans le parking Frankenstein. Vous n’avez pas vraiment le choix du parking puisque vous êtes guidés par le personnel du parc. Je pense qu’ils ajustent en fonction de l’affluence. Une fois titine à sa place, nous nous dirigeons vers l’entrée et quelques minutes plus tard, nous voilà à l’intérieur du Parc Universal Studios.

Si vous avez déjà visité Disneyland Paris, sachez que ce parc-ci est bien plus petit. Il est composé de deux parties, une partie supérieure et une partie inférieure reliées entre elles par un grand escalator. Lorsque vous entrez, c’est par la partie supérieure. Le décor vous met directement dans le bain : caméras, clips et surtout au loin, décors de certaines grandes franchises du cinéma. Peu après l’entrée, une zone est en construction, celle du monde d’Harry Potter dont l’ouverture est prévue pour le printemps 2016. On aperçoit le toit de ce qui sera certainement Poudlard. Dommage, on aurait bien voulu visiter. Mais on peut se consoler avec la boutique souvenir qui est déjà ouverte, elle.

P1020068 (2)

Derrière ces murs, Poudlard est en construction…

Première attraction que nous allons faire, celle des Simpsons. On ne peut pas la louper puisqu’elle est entourée de différents lieux bien connus des amateurs de la série : Krusty Burger, le bar de Moe, des buissons de bière Duff… Il s’agit d’une attraction en 3D où vous êtes dans un wagonnet de montagne russe. Je ne vous en dit pas plus mais l’attraction vaut vraiment le détour. Les sensations sont tops et les effets particulièrement réussis. Nous avons eu le plus long temps d’attente de la journée, environ 40 minutes. Heureusement, il y a plusieurs vidéos pendant que vous attendez et surtout, on capte le Wi-fi dans tout le parc, idéal pour patienter tranquillement en regardant des vidéos.

P1020069 (2)

L’entrée de l’attraction des Simpsons

P1020054 (2)

Krusty nous accueille…

Juste après, nous avons enchainé avec deux spectacles :  Special Effects Show et Universal Animal Actors. Le premier montre quelques trucs utilisés au cinéma pour les effets spéciaux et le second présente des animaux acteurs et quelques tours qu’ils sont capables de réaliser lorsqu’ils sont entrainés. Le second spectacle est surtout orienté pour les plus jeunes.

Petite pause déjeuner avant d’aller faire un tour dans Shrek 4-D, une attraction qui m’a rappelé « Chérie j’ai rétrécie le public ». Nous passons ensuite dans la partie inférieure et commençons par le Studio Tour. C’est un tour en train à travers les studios d’Hollywood où vous découvrez l’envers du décor, les lieux de tournages de certains films ou séries ainsi que la réalisation d’effets spéciaux grandeur nature. On vous file également des lunettes 3D car certains moments sont une attraction au sein de l’attraction. Franchement, ça vaut vraiment le détour et ça dure quand même plus d’une heure. Nous avons fait la visite en anglais mais d’autres langues sont aussi proposées.

P1020071 (2)

Les studios de loin, avec le château d’eau de Warner Bros

Nous poursuivons ensuite avec un voyage dans l’univers de Transformers avec Transformers : The Ride 3D, une autre aventure en 3D où vous êtes au cœur d’un affrontement entre les robots et leurs ennemis. Enfin, dernière attraction que nous avons faite : Jurassic Park : The Ride. C’est un tour dans une reconstitution du parc avec une énorme chute d’eau à la fin. Et croyez-moi, vous allez être trempés car elle fait tout de même 25 mètres de haut. Une petite douche bienvenue par ce temps ensoleillé et une température de plus de 30°C.

P1020110 (2)

40 minutes d’attente sous un soleil aveuglant

Nous continuons avec une pointe de douceur et l’attraction : Despicable Me : Minion Mayhem, un autre simulateur en 3D qui vous propose, vous aussi, de devenir un Minion pendant quelques minutes.

IMG_0628 (2)

C’est cool d’être un minion

Pour terminer, 10 minutes avant la fermeture du parc, il y avait le spectacle du film Waterworld, film que je n’ai jamais vu, mais on s’est dit « pourquoi pas ». Et waouh, quelle claque, des explosions, des flammes, c’est vraiment cool à regarder. Et si vous êtes tout devant, il y a des chances pour que vous terminiez trempés.

P1020119 (2)

Le spectacle de Waterworld

Il est environ 20h30 quand nous sortons du parc. La nuit est déjà tombée et tout le monde commence à regagner sa voiture. Pour éviter cette cohue, nous décidons de visiter City Walk. C’est une grande allée avec des boutiques et des restaurants de par et d’autre, semblable à Disney Village si vous connaissez.

Vers 22 heures, nous retournons vers l’hôtel et mangeons un morceau dans un fast food mi KFC, mi Del Taco. C’est assez original de voir un endroit où les deux cartes sont proposées au comptoir. Fatigués de notre journée, nous nous disons que c’est déjà notre dernière nuit à Los Angeles. Demain, c’est le départ pour l’avant-dernière journée de notre voyage. Le temps passe décidément trop vite…

Vous en voulez encore ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :